Avortement

La clinique Opal pratique des avortements chirurgicaux et médicamenteux.

La clinique Opal pratique deux types d’intervention à l’Hôpital général de Whitehorse

Il est important de savoir depuis combien de temps vous êtes enceinte. L’âge de votre grossesse correspond au nombre de semaines calculé à partir de la première journée de vos dernières règles. Le médecin fera une échographie pendant votre rendez-vous et vous parlera des options qui s’offrent à vous.

Si vous êtes enceinte de plus de quinze semaines et trois jours (et de moins de 24 semaines), vous devrez vous rendre à l’Hôpital pour femmes de la Colombie-Britannique à Vancouver pour une intervention de type dilatation-évacuation. L’intervention et les frais de déplacement sont couverts par le Régime d’assurance-santé du Yukon ou par le Programme des services de santé non assurés. Vous devrez prendre rendez-vous par téléphone ou en ligne.

Avortement chirurgical (dilatation-curetage)

Dans le cas d’un avortement chirurgical de type dilatation-curetage, l’intervention ne sera pas réalisée à votre premier rendez-vous : on vous donnera un deuxième rendez-vous à l’hôpital pour l’intervention.

Présentez-vous au même comptoir qu’à votre premier rendez-vous. Une infirmière vous conduira à l’unité de chirurgie ambulatoire puis à la salle d’opération, où vous serez mise sous sédation. Après l’intervention, vous retournerez à l’unité de chirurgie ambulatoire et l’infirmière vous expliquera les recommandations à suivre. Vous pourrez ensuite quitter l’hôpital.

Interventions

Entre 6 et 12 semaines de grossesse – Le médecin ouvre progressivement le canal cervical en y insérant l’une après l’autre des tiges coniques de plus en plus larges (dilatation). Une fois le col de l’utérus ouvert, le médecin y insère un tube relié à une pompe aspirante. Cet appareil aspire très doucement le contenu de l’utérus, dont le fœtus et le placenta. À l’aide d’un instrument en forme de cuillère (curette), le médecin inspecte ensuite les parois de l’utérus pour s’assurer qu’il ne reste aucun tissu. L’intervention prendra entre cinq et quinze minutes. Vous serez à l’hôpital pendant deux à trois heures.

Entre 13 et 15 semaines de grossesse – On vous donnera du misoprostol avant l’intervention. Ce médicament amollit le col de l’utérus et facilite la dilatation. Il commence à agir après 90 minutes. L’intervention prendra entre cinq et quinze minutes et se déroulera comme décrit plus haut. Vous serez à l’hôpital pendant trois à quatre heures.

Informez-vous sur les risques associés à ces interventions.

Avortement par médicaments

Au Canada, on utilise une combinaison de deux médicaments connue sous le nom de Mifegymiso. La prise de ces deux médicaments s’échelonne sur deux jours.

Si vous êtes enceinte de six à neuf semaines (moins de 63 jours), en calculant à partir du premier jour de vos dernières règles, vous avez le choix entre l’avortement par médicaments et l’avortement chirurgical. Veuillez vous informer sur les deux types d’intervention avant de prendre rendez-vous.

Tous les examens, y compris l’échographie et les analyses sanguines requises (dont celles pour connaître votre groupe sanguin et déterminer votre taux d’hormone de grossesse), sont effectués à la clinique OPAL le jour de votre rendez-vous. Ainsi, l’évaluation de votre grossesse se passe entièrement à la clinique OPAL.

Avant de recevoir le médicament, vous passerez une échographie pour confirmer que vous êtes enceinte de moins de neuf semaines (63 jours). Si l’avortement par médicaments est possible, l’infirmière praticienne vous rencontrera pour vous expliquer toutes les étapes en détail.

Mifegymiso

Mifépristone : Vous devrez prendre le premier médicament à la clinique ou à la maison. La mifépristone déstabilisera la paroi de votre utérus et mettra fin à la grossesse. Une fois que vous avez pris le médicament, ses effets sont irréversibles.

Misoprostol : Vous devrez prendre le deuxième médicament à la maison le jour de votre rendez-vous. Vous placerez les comprimés de misoprostol à l’intérieur de vos joues de 24 à 48 heures après avoir pris la mifépristone. Vous pouvez prendre le misoprostol à l’heure qui vous convient, mais n’oubliez pas que vous commencerez à saigner abondamment de une à quatre heures après l’avoir pris. Puisque vous saignerez abondamment et aurez de fortes crampes, il est préférable de choisir un moment où vous pourrez vous reposer. Les saignements et les crampes peuvent se poursuivre pendant plusieurs heures. Par la suite, vous pourriez avoir des saignements intermittents qui pourraient durer jusqu’à six semaines. Le risque d’échec de ces médicaments se situe entre 2 et 5 %. Si tel est le cas, vous devrez subir un avortement chirurgical.

Effets indésirables

La plupart des personnes qui optent pour l’avortement par médicaments doivent prendre des médicaments contre la douleur, comme de l’ibuprofène ou de l’acétaminophène extra fort. Il est possible que vous ayez des saignements abondants pendant plusieurs heures (une ou deux grandes serviettes hygiéniques imbibées en une heure). Il se peut que de légers saignements intermittents persistent pendant six semaines. Les nausées, les vomissements, la diarrhée, la fièvre, les frissons, les maux de tête et la fatigue sont des effets indésirables fréquents des médicaments. Ces effets pourraient être ressentis de façon intense par certaines personnes. Si vous doutez de pouvoir soulager ces symptômes à la maison, vous devriez opter pour l’avortement chirurgical.

Avortement par médicaments ou avortement chirurgical

Vous devez bien évaluer le type d’intervention qui vous convient le mieux. Tant l’avortement chirurgical que l’avortement par médicaments causent des saignements et des crampes, mais ces symptômes seront plus intenses et dureront plus longtemps dans le cas d’un avortement par médicaments. Notre personnel saura répondre à toutes vos questions pour vous aider à prendre une décision.